Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon? par Pierre Solot et Emmanuel De Candido co-mise en scène d’Olivier Lenel à la Manufacture

Prix des Lycéens du Festival Impatience 2020, Pierro Solot et Emmanuel De Candido débarquent pour la première fois à Avignon, à la Manufacture avec Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ? Une enquête théâtrale 2.0 qui questionne avec brio la prise de conscience personnelle en opposition au collectif panurgien et excluant.

@Lionel Devuyst

 

Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ? Le titre fait penser à un énième épisode des Feux de l’amour. Ne vous fiez pas aux apparences. Si ce spectacle puise sa source dans la séparation d’un couple parmi tant d’autres, ce point de départ est un prétexte, comme un pied de nez quotidien et intime pour tendre vers le tragique et l’universel. Jessica a peut-être existé, mais rien n’est moins sûr. Il s’agira de supposer, d’inventer et surtout d’y croire. Nous ne dévoilerons pas qui est Brandon . En allant voir ce spectacle vous assisterez à sa chute et sa prise de conscience.

Brandon a grandi dans un monde numérique qui a influencé ses perceptions et ses peurs. Comment décrypter et réaliser la frontière entre un jeu vidéo et ses nouvelles fonctions? Les boutons paraissent être les mêmes. De Tetris en passant par Warhammer à La Horde du contrevent, Brandon s’est nourri d’imaginaire et de fantasmes. Mais la violence n’est pas un jeu et parler publiquement de zones d’ombre silencieuses provoquera son exclusion sociale.

@Lionel Devuyst

À travers ce spectacle Emmanuel De Candido et Pierre Solot explorent et s’amusent avec les formes, les adresses et les arts. Mêlant textes et improvisations ludiques et instructives avec le public, ils donnent le sentiment d’une spontanéité pourtant parfaitement cadrée et maitrisée. Le rythme est soutenu, les propositions s’enchainent mêlant vidéo, musique et projections. Le plateau apparaît comme un terrain de jeu et d’expérimentation sur lequel une enquête anodine leur permettra d’interroger l’Histoire de l’Humanité et le sens moral.

Ces deux lurons se complètent à la perfection. Entourés de machines ils mènent leurs investigations avec conviction et malice. Pierre Solot habille le plateau de notes entrainantes et régressives. Emmanuel De Candido est un comédien espiègle, affamé d’actions et de suspens. Totalement absorbé par cette investigation il entraine le public avec conviction et excitation dans ce drame de notre temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *